TryEngineering.org: Discover the creative engineer in you. Accreditation.org: The ultimate resource for engineering, computing and technology accreditation. TryNano.org: Nanotechnology for a wider audience.  
         TryEngineering.org > Le métier d’ingénieur > Ingénieur mécanicien
Discover the creative engineer in you
Life of an Engineer
Ingénieur chimiste
Ingénieur civil
Ingénieur informaticien
Ingénieur électricien
Ingénieur en matériaux
Ingénieur mécanicien
Ingénieur nucléaire
Sociétés d’ingénieurs
Melinda Cecacci (Ingénieur mécanicien)
Technologue en aérospatiale - Pilotage, NASA

Melinda CecacciEducation
B.S. (Bachelor of Science) en génie mécanique, Université d’Akron

Description d’emploi
Technologue en aérospatiale, travaillant au contrôle des missions en tant qu’ingénieur en systèmes de propulsion et collaborant avec les astronautes pour résoudre les problèmes de propulsion en vol.

Commentaires
Pour Melinda, le programme en alternance travail-études était l’un des meilleurs aspects de son éducation. En fait, elle affirme que sans cette expérience en alternance, elle ne travaillerait pas à la NASA aujourd’hui.

Conseils aux étudiants
« Perfectionnez vos compétences en présentation et communication. Apprenez à apprendre et travaillez dur à l’école. Ce sont quatre ou cinq années d’études intensives et d’efforts accablants qui porteront leurs fruits durant les quarante, cinquante années suivantes, ou quel que soit le nombre d’années que vous décidez de consacrer à cette carrière une fois que vous sortez de l’école. »


Segment Entretien

Q : Pensez-que vous, dans le monde du génie mécanique en général et à la NASA en particulier, les possibilités de promotion soient aussi ouvertes pour les femmes que pour les hommes ?
Cecacci : Par rapport à plusieurs décennies en arrière, les femmes ont aujourd’hui d’incroyables opportunités. Toutefois, je pense qu’il est important de comprendre que n'importe qui doit être qualifié pour faire son travail, que vous soyez homme ou femme, blanc ou noir, hispanique, chinois, peu importe. Si une personne est qualifiée pour faire un travail, elle arrivera là où elle souhaite arriver. Le gouvernement semble avoir accompli un effort gigantesque pour veiller à ce qu’il n’y ait pas de discrimination. J’aimerais croire que les gens sont recrutés parce qu’ils sont qualifiés.

Q : Vous avez à l’évidence suivi des études poussées en matière de génie mécanique. Avec du recul, pensez-vous que certains sujets que vous avez étudiés à l’université ou au collège n’ont quasiment aucune utilité pour vous aujourd’hui ?
Cecacci : J’ai étudié beaucoup de choses que je n’utilise pas aujourd’hui. Mais avec du recul, je pense que l’essence de l’école est d’apprendre à apprendre. Ce que nous faisons ici au Centre spatial Johnson ou dans n’importe quel autre centre de la NASA, sont des tâches que nous apprenons sur le tas. Certaines tâches sont apprises avec l’aide de collègues de travail ou de la documentation spécialement réalisée, comme c’est le cas, je pense, dans toute autre entreprise. Que vous soyez dans la conception ou la fabrication, je suis certaine que vous utiliserez de nombreuses compétences que vous avez apprises durant vos études, dans les manuels et en cours. Même si mon poste actuel ne fait appel qu’à quelques-unes seulement de ces compétences, les fondements de base que j’ai appris pendant ces quatre années d’études s’appliquent amplement à ma compréhension des systèmes sur lesquels je travaille dans la navette.

Q : La carrière active et valorisante que vous avez à la NASA demande-t’elle des sacrifices personnels, soit volontairement ou involontairement ?
Cecacci : Tout travail demande des sacrifices, que ce soit traverser la moitié du monde pendant un certain temps, travailler durant des heures exorbitantes, etc. Ici à JSC, le plus grand sacrifice qui nous est demandé est probablement les horaires anormaux, en particulier lors de missions conjointes avec l’Agence spatiale européenne ou les russes. Nous devons nous synchroniser avec d’autres endroits du monde qui sont, évidemment, dans des fuseaux horaires différents. Quand il fait nuit ici, il fait jour là-bas. Nous devons donc faire des sacrifices et travailler disons, la moitié de la nuit ou trois jours durant, en se relayant. Bien entendu, quelqu’un devra travailler jusqu’au beau milieu de la nuit. C’est donc probalement le plus grand sacrifice que nous devons faire. Par ailleurs, pendant les vols, la navette est en service 24 heures sur 24, pendant le nombre de jours durant lesquels la mission est censée se dérouler. La mission peut par exemple durer 17 jours. Eh bien, pendant ces 17 jours, vous pouvez pour ainsi dire oublier le monde réel parce que vous êtes censé être là. Quelqu’un doit être au poste 24 heures sur 24 et ce poste est relayé trois fois. Et vous vous retrouvez parfois à travailler les horaires les moins agréables. Il y a donc certains sacrifices, mais quand on fait ce qu’on aime, ces sacrifices ne semblent pas bien grands.

Q : Si vous vous adressiez aujourd’hui à des étudiants en génie mécanique qui envisagent sérieusement une carrière dans votre branche ou dans une branche apparentée, quels sont, d’après vous, les signes révélateurs qu’ils ont choisi la mauvaise filière et devraient s’orienter vers une autre branche ?
Cecacci : Il n’y a pas de moyen facile de savoir si ce que vous étudiez est vraiment la voie qui vous convient, quand vous avez encore cinq ans avant de terminer vos études. Le meilleur moyen d’en juger est donc d’évaluer vos performances scolaires. Quelles notes obtenez-vous ? Comment appréhendez-vous vos devoirs à la maison ? Est-ce très difficile pour vous ? Vous trouvez-vous dans une situation où vous ne comprenez rien ? Etes-vous dans une situation où vous comprenez ce qu’on vous enseigne mais sans que ça vous plaise vraiment ? Il y avait des cours que je n’aimais pas particulièrement, les cours de génie mécanique n’étaient pas ceux que je préférais, mais dans l’ensemble, ça me plaisait plutôt. Donc voilà, je pense que c’est de ce côté-là qu’il faut regarder, sans vraiment aller parler à des ingénieurs mécaniciens ou examiner de près les tâches que ceux-ci effectuent.




(Les profils d’ingénieurs figurant sur le site TryEngineering ont été fournis par le centre de ressources professionnelles
Sloan Career Cornerstone Center.)


home about contact us links sitemap disclaimer